Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 5

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site Hangar de stockage de chlorure du puits Rodolphe 1 et 2
localisation Alsace ; Haut-Rhin ; Pulversheim
  oeuvre située en partie sur la commune : Bollwiller
aire d'étude Haut-Rhin
lieu-dit sans toponyme
adresse C.D. 430b
dénomination hangar
édifice contenant mine de potasse du puits Rodolphe 1 et 2, actuellement écomusée de la maison Paysanne d'Alsace et entrepôt commercial
4
époque de construction 2e quart 20e siècle
année 1929
auteur(s) Zublin-Perrière (entrepreneur) ; Gross (entrepreneur)
historique Le hangar à chlorure du puits Rodolphe 1 et 2, comme le hangar à sel brut voisin (étudié : IA68000840) a été construit en 1929 par l'entreprise Zublin-Perrière et l'entreprise locale Gross, à la demande de Kali Sainte-Thérèse, propriétaire de l'exploitation minière jusqu'en 1919. Ces hangars de stockage sont considérés comme inaugurant un nouveau type constructif attribué par certaines sources à la firme Gross. Ils sont conçus pour pouvoir résister à la poussée du tas sur une hauteur de 6, 80 m. Après l'arrêt du puits Rodolphe 1 et 2, en 1976, le hangar à chlorure a été déséquipé et restauré. Il a vocation à devenir un conservatoire technique rassemblant des machines minières.
description Le hangar à chlorure du carreau Rodolphe 1 et 2 est très semblable au hangar à sel brut voisin (étudié : IA68000840) , mais présente des dimensions supérieures (8, 50 m de hauteur pour 140 m de longueur et 25 m de largeur). Il communique avec le bâtiment des mélanges et jouxte le hangar à cristallisation Son soubassement et sa structure sont en béton armé. Les murs en brique maçonnée, d'une épaisseur de 0, 15 m seulement, sont arrondis à l'intérieur pour mieux épouser le gabarit du bras du gratteur (équipement disparu). Ils sont renforcés à l'extérieur par une série de nervures en béton. La couverture est constituée de poutres-fuseaux articulées en bois d'une portée de 23 m. La toiture est à deux pans couvrant les pignons avec lanterneau aveugle en faîtage, le tout étant couvert de carreaux en ciment amiante. Les portes sont en bois et les châssis des baies d'éclairement en béton. Le pignon nord ouest est couvert de tôles ondulées et le pignon sud-est de carreaux en ciment amiante.
plan plan rectangulaire régulier
étages en rez-de-chaussée
gros-oeuvre béton ; béton armé ; brique ; essentage de ciment amiante
couverture (type) toit à deux pans ; lanterneau
couverture (matériau) ciment amiante en couverture
couvrement charpente en bois apparente
dimensions l = 14000 ; la = 2500 ; h = 850
état établissement industriel désaffecté ; restauré
propriété propriété d'une association
type d'étude enquête thématique régionale (patrimoine industriel : installations minières du Haut-Rhin, enquête partielle)
rédacteur(s) Buchheit Chip
référence IA68000841
  © Inventaire général
enquête 2003
date versement 2005/12/12
Contact service producteur
service producteur Région Alsace - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel
Palais du Rhin - 2 Place de la République 67000 Strasbourg - 03.88.15.38.31
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1 2 3 4 5 6 7

Requête ((Zublin-Perrière) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0