Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 52

  Monuments historiques
édifice / site Fort et citadelle
localisation Poitou-Charentes ; Charente-Maritime ; Fouras
dénomination citadelle
éléments protégés MH ouvrage fortifié ; fort ; enceinte
époque de construction 15e siècle ; 17e siècle
auteur(s) Vauban Sébastien Le Prestre de, marquis (ingénieur militaire)
historique Le château de Fouras était, sous l'Ancien Régime, le siège d'une châtellenie relevant du roi. Il est question d'un château dans des actes du 11e siècle. Pendant la guerre de Cent ans, il fut pris par l'armée anglaise en 1346 avant de retourner sous domination française. Il fut reconstruit vers 1440-1490 par Jehan de Brosse, seigneur de l'Aigle (donjon actuel). Pendant les guerres de Religion, il passa aux mains des Huguenots puis des Catholiques et revint aux Protestants de Condé en 1585. Vers 1636, le château devint forteresse d'état. Les fortifications en furent améliorées pendant les guerres entre Louis XIV et la Hollande et l'Angleterre. En 1702-1703, deux casernes furent installées. Des corps de garde ont été ajoutés en 1848. Les fortifications de Fouras se composent de trois parties : au nord la citadelle, au centre de laquelle est un donjon carré ; au sud de la citadelle, le fort avec bâtiments en U et dans celui-ci, la citadelle et sa tour. ; enfin, au sud, une série de fossés et de flanquements de l'époque de Vauban. Une première enceinte fortifiée englobe la totalité du fort, défendue à l'ouest par la mer et, sur les autres faces, par des douves. La citadelle est renfermée dans une deuxième enceinte plus élevée, flanquée de trois tourelles dérasées. Les douves de cette deuxième enceinte ont été en partie condamnées par des murs. La tour, située au centre de la citadelle, est un édifice rectangulaire flanqué, au nord-est, de la tourelle d'escalier. Le sous-sol se compose de deux pièces voûtées en arcs de cloître. Les deux pièces, sous la terrasse dallée de pierre, sont voûtées en berceau. Tous les planchers des espaces intermédiaires sont en bois.
propriété propriété de la commune
protection MH 1987/03/13 : classé MH
  Bâtiments (fin 15e siècle), murs d'enceinte (Vauban 17e siècle) et sols non bâtis (AI 167) ; sol de l'esplanade s'étalant au Sud-Sud-Ouest (sur lequel était le casernement du fort et des batteries), à l'exclusion des parcelles 165 et 166 (non cadastré, délimité au Nord-Ouest par le mur d'enceinte de la citadelle, à l'Ouest et au Sud-Ouest par l'océan Atlantique, à l'Est et au Nord-Est par la rue Vauban) (cad. AI 167) : classement par arrêté du 13 mars 1987
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00104693
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/10/27
date mise à jour 2015/10/13
crédits photo Estève, Georges (photographe) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
voir aussi Arrêté de protection numérisé
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-257]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((ingénieur militaire) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0